INTERDIT DE TIRER DES PHOTOS SANS AUTORISATION DU PROPRIETAIRE DU SITE
Classificateur agréé par la FCF N° 913
Copyright © 2011- 2014 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL

La mue Recette de la Tisane pour les pigeons

Cette tisane purifie le sang, soulage le foie et facilite la digestion augmente également la résistance, contribue à une bonne chute du duvet et peut être utilisé afin de garantir une bonne condition physique générale aux pigeons. 

 

Millepertuis - perforé - - Hypericum perforatum, également appelé herbe de la Saint-Jean -, mûre, ortie, mille-feuilles - achillée mille-feuilles, herbe au charpentier -, ortie blanche, chélidoine - Chelidonium -, armoise, noisetier, tanaisie - barbotine, herbe aux coqs -, thym sauvage, grand plantain, racine de salsepareille, souci - calendula -, poudre de feuilles de sauge, carvi.

Faire bouillir 1 ou plusieurs litres d'eau de boisson et y ajouter 1 cuillère à soupe par litre d'eau . Ensuite, laisser infuser pendant 15 minutes et verser la préparation à travers un filtre:

  • La première semaine du veuvage: 8 jours consécutifs. Cela va stimuler davantage la chute du duvet;

  • Pendant la saison des vols: le jour avant l'enlogement et le jour de l'arrivée au pigeonnier;

  • Pendant la période de mue: cure de démarrage de 8 jours et ensuite une cure d'entretien de 2 jours par semaine;

  • Jeunes pigeons: 2 jours par semaine pendant toute l'année.

Veiller à renouveler quotidiennement la préparation obtenue.

La Mue


 

C'est un processus physiologique périodique s'accomplissant le plus naturellement du monde quand le pigeon est en parfaite santé. Ce n'est donc pas la  mue elle-même qui est responsable d'une mauvaise saison de jeu mais bien toutes les causes de son déroulement anormal.

La mue dépend:

- De la race du pigeon.
Certaines races muent plus précocement ou plus tardivement que d'autres.
L'amateur doit donc connaître les origines de ses pigeons.

- De l'âge du pigeon, donc du moment de sa naissance.
Exemple: le hâtif muera toutes ses plumes de recouvrement sans perdre une seule de ses primaires tandis que le jeune de la fin du premier trimestre de l'année muera d'abord ses primaires et les plumes de recouvrement en juillet presque comme un vieux.

- De la santé du voilier.
Un pigeon en bonne santé mue normalement et harmonieusement. Un pigeon en mauvaise condition physique peut ne pas muer ou arrêter sa mue ou muer anormalement.

- De l'environnement.
De deux pigeons ayant le même âge, il est certain que celui se trouvant dans un colombier chaud, sec, bien aéré et bien exposé muera mieux et plus vite que ce lui vivant dans une volière froide humide.

- Du genre de vie du pigeon.
La vie saine, au grand air ou avec volées régulières, favorisera le bon déroulement de la mue. Le pigeon enfermé toute la journée dans un colombier sombre aura toujours du retard.

Considérations générales sur sus éminemment variable

Le pigeon mue toute sa vie et toute l'année. Si nous attachons beaucoup d'importance à la mue des grandes plumes, il faut savoir que toutes les autres se renouvellent aussi et qu'il est toujours souhaitable d'en retrouver des petites ou du duvet dans le casier d' un veuf.
Les pigeons muent toute l'année sauf pendant qu'ils élèvent leurs jeunes. Le processus s'arrête donc en fin de couvaison pour reprendre quand les jeunes sont « à graines». Dans ce cas, les parents peuvent rattraper leur retard en muant plus rapidement dès que leurs jeunes sont élevés.
Exemple: une plume est à peine fleurie qu'une autre tombe.
Plus la saison s'avance, plus la chute des rémiges s'accélère surtout chez les jeunes.
Normalement, la mue est symétrique. Quand une plume tombe à droite, son homologue de gauche tombe aussi et vice-versa. Parfois, chez les veufs et surtout pour les rémiges, il peut y avoir des écarts de plusieurs jours.
Certains pigeons ont des mues tout à fait farfelues. Exemple: Arrivé à sa 7e ou 8e plume, il remue sa première une seconde fois.
Pour ne pas gêner les beaux concours, il vaut mieux que la grande mue commence tard, se déroule vite et s'accomplisse totalement.

Les rémiges primaires

La mue est normalement symétrique sauf chez les veufs où il peut y avoir un décalage de plusieurs jours.
Les rémiges primaires sont de toute première importance pour le vol des veufs. Il faut donc parfaitement bien contrôler la mue de ces plumes.
Elle se déroule suivant les chiffres notés sur le schéma, c'est-à-dire du centre de l'aile vers l'extérieur.
La deuxième rémige tombe lorsque la première est à mi-hauteur. Il faut environ 15 jours pour qu'une plume nouvellement muée atteigne son plein épanouissement.
On dit ...que la mue rend le pigeon plus calme, moins nerveux, plus apathique.
Cet état varie d'un voilier à l'autre. Il est donc utile d'observer vos voyageurs d'année en année et de noter leur comportement au moment de la mue afin d'en tenir compte les années suivantes.
Mais attention, chaque pigeon réagit différemment; c'est donc toujours un cas d'espèce.
Les premières rémiges peuvent parfois tomber deux fois au cours de la même année (pigeons en sur-santé).
La saison des concours se termine pour un veuf lorsqu'il commence à muer ses plumes de combat (8-9-10).

Comment accélérer ou retarder la mue des rémiges primaires?

Accélérer
Il n'y a pas de technique spéciale pour accélérer la mue d'un pigeon. Seul un état de santé irréprochable pourra favoriser le déroulement optimal de la mue.
Les bains forcés, chauds (± 30°C) et répétés, peuvent accélérer la mue de toutes les plumes (surtout les petites) tantôt régulièrement, tantôt anarchiquement.
Il faut donc employer cette technique avec prudence afin de ne pas « dégarnir » trop vite vos veufs en pleine saison sportive.

Retarder
Seul l'élevage arrête la mue. Celle-ci cesse dès que les pipants éclosent. Elle ne reprendra que 15 jours à 3 semaines plus tard.
Exemple: Si la se rémige primaire tombe en fin de couvaison, la grande mue sera, de par l'élevage, retardée de ± 3 semaines.

Schéma du rythme de la mue en fonction de la mue des rémiges primaires

Lorsque la 7e rémige primaire tombe, la queue commence à muer.
Lorsque la 6e rémige primaire tombe, l'arrière-aile commence sa mue.
Lorsque la se rémige primaire tombe, la grande mue débute (souvent à la mi ou à la fin juillet)
Lorsque la 3e rémige primaire tombe, les plumes de couverture, les tectrices commencent à muer.

Mue des rémiges secondaires

Lorsque la 6e rémige primaire tombe, la mue des rémiges secondaires commence.
La mue de l'arrière-aile est souvent capricieuse:
- certains voiliers la renouvellent complètement chaque année;
- d'autres, 1 ou 2 plumes une année et toute l'arrière-aile l'année suivante.
Il n'y a donc aucune règle générale pour la mue de ces rémiges secondaires et l'état de santé du pigeon n'est pas nécessairement responsable de ces variantes.
La mue de l'arrière-aile ne semble d'ailleurs avoir aucune influence sur le rendement sportif.

Ordre de la mue

1-->2-->3-->4-->5-->6

Lorsque la 7e rémige primaire tombe, la queue commence sa mue suivant un or- dre assez particulier mais souvent symétrique.
Cette seconde plume est souvent la dernière muée.

La grande mue

Elle débute généralement après la chute de la se rémige primaire.
Elle se caractérise par le renouvellement de toutes les plumes de couverture (tectrices) du corps, ce qui donne aux voiliers pendant cette période un aspect hirsute assez caractéristique. Certaines parties du corps peuvent d'ailleurs faire penser à un hérisson. Chaque nouvelle plume se présentant sous la forme d'un petit clou bleu.
I! ne faut pas oublier qu'en période de mue, l'oiseau est dégarni. I! n'est plus protégé du froid par ses plumes donc il dépensera beaucoup plus d'énergie pour lutter contre ce froid. De plus, toutes ces nouvelles petites plumes, qui ressemblent à de petites épines noires sont fortement vascularisées. I! y a donc une perte de chaleur importante à ce niveau.
Ces détails vous font comprendre toute l'importance d'une alimentation hautement énergétique durant cette période.
Il est toutefois inutile de chauffer vos installations mais il est parfois prudent d'éviter les gros écarts de température entre la nuit et le jour grâce à des plaques chauffantes.

La mue du duvet

Le pigeon perd son duvet toute l'année avec parfois des chutes plus importantes.
Retrouver du duvet dans le casier d'un voyageur est toujours de bon augure.
Un pigeon malade qui recommence à lâcher un peu de duvet est toujours pour moi un excellent présage (pronostic favorable).

Comment accélérer ou provoquer la mue du duvet?

1. Par la privation de nourriture
Si vous estimez que votre pigeon a trop de duvet pour entamer sa saison, enfermez-le 72 heures au moins dans son casier avec de l'eau mais sans aucune graine. Vous commencerez à retrouver du duvet dans son casier après ces trois jours de diète complète.

2. Par la chaleur
La chaleur activant le processus, il vous suffit d'enfermer votre pigeon quelques jours dans un casier surchauffé (cage hôpital) avec de l'eau mais sans nourriture.

3. Par des bains tièdes
Quelques bains chauds à quelques jours d'intervalle suffisent parfois pour déclencher une perte importante de duvet.

Troubles de la mue

Le pigeon muant toute l'année, il est donc naturel que toutes les causes néfastes agissant sur l'état général de l'oiseau influencent négativement le mécanisme de la mue.
Comme causes négatives, citons:
Les maladies
- parasitaires (coccidiose, capillariose, ascaridiose, trichomonose).
- virales (diphtérie, paramyxovirose).
- bactériennes (paratyphose, colibacillose).
Les contusions, traumatismes, accidents graves tels les fractures, les déchirures du jabot ou des muscles pectoraux.
Les intoxications aux champs ou dans votre potager.
Une alimentation trop énergétique conduit à un engraissement manifeste de l'oiseau. Un pigeon gras mue très mal.
Une alimentation mal équilibrée ou trop souvent modifiée. En période de mue, le pigeon a besoin de beaucoup d'énergie et de beaucoup de protéines.
Une saison sportive trop chargée (concours difficiles ou trop répétés) ne laisse pas à l'oiseau la possibilité de récupérer ses forces.
Des élevages successifs pour des oiseaux en mauvaise condition physique.
Des colombiers mal disposés (trop froid, trop humide, pas assez de luminosité).
Les stress dans leur généralité.
Exemple: changer un pigeon de colombier peut retarder la mue.
Exemple: trop de pigeons dans un colombier.
Le manque de minéraux, de verdure, d'acides aminés, d'oligo- éléments (cuivre, zinc, calcium, fluor, etc...).

Déroulement d'une mue normale

Chez les pigeonneaux

A. Nés fin décembre ou début janvier
Le début de la mue des rémiges primaires aura lieu en début juin comme chez les vieux.
Par contre, la mue des petites plumes de recouvrement débutera vers l'âge de 6 semaines.

B. Nés en avril, mai, juin
Le début de la mue des rémiges primaires commence dès qu'ils ont 6 ou 7 semaines (suivant leur état de santé) suivie de la mue de toutes les autres plumes à partir de l'âge de 3 mois environ. Mais attention, sitôt la 5e rémige primaire tombée, la grande mue se déclenche et il est préférable de ne plus les enloger.

C. Nés à la fin de l'été (les tardifs)
En général, tout pigeon né après le 15 juillet n'arrive pas à terminer la mue de ses rémiges primaires pour la fin de l'année. Il gardera donc ses dernières rémiges (que l'on appellera « plumes de nid ») jusqu'à l'année suivante.
L'année suivante, vers mai-juin, il commencera la mue de ses rémiges primaires et quand il arrivera vers la 3e primaire, il muera la le plume de nid restante et ainsi de suite. Il y a donc danger d'avoir des « trous» dans les ailes d'un tel oiseau.
Pour ne pas avoir de problèmes de mue pendant les concours avec un jeune pigeon, certains arrachent la 7e rémige primaire lorsque la première rémige tombe et ils arrachent la première plume de combat, c'est-à-dire la 8e lorsque la deuxième rémige primaire tombe.
Ainsi, lorsque le pigeonneau aura mué sa 6e rémige primaire, il ne muera ni sa 7e, ni sa 8e étant donné qu'elles ont été enlevées auparavant et de cette manière l'amateur pourra continuer de l'enloger tranquillement.

Chez les reproducteurs ou chez les veufs

A. Accouplés en janvier
Les parents lâchent leur première plume à la 2e couvaison, début mars dans la mesure où ils ont élevé un ou deux jeunes lors de la première tournée. S'ils ne l'ont pas fait, leur mue est retardée pour une durée variable.

B. Accouplés le 15 février
Environ à la mi-avril, au deuxième couvage, il Y aura chute des premières rémiges primaires dans la mesure où ils ont élevé l ou 2 jeunes lors de la le tournée.
S'ils ne l'ont pas fait lors de la première tournée, leur mue est retardée pour une durée variable suivant les races.

C Accouplés après le 15 mars
Généralement, on n'élève plus à cette époque. Donc ces pigeons lâcheront leur première plume dans le courant du mois de juin.
Pour les concours, je pense que la mue des premières rémiges primaires ne joue aucun rôle. Tout dépend de la condition physique des pigeons. Il faut uniquement se méfier des plumes à pointe qui peuvent être douloureuses au panier.

Physiologie hormonale de la mue

La glande thyroïde avec son hormone, la thyroxine, joue un rôle important dans la mue du pigeon. Mais bien d'autres mécanismes hormonaux interviennent dans ce processus complexe. Il est certain par exemple que la prolactine, hormone sécrétée en abondance par la glande pituitaire en fin de couvage pour stimuler la formation du lait de jabot, joue un rôle inhibiteur. Vous savez, en effet, que la mue stoppe en fin de couvage et en début d'élevage, époque pendant laquelle on retrouve beaucoup de prolactine dans le corps du pigeon.

13 votes. Moyenne 3.54 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Classificateur agréé par la FCF N° 913

Copyright © 2011- 2014 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés

Email: redactie@racingpigeonsring.com
 
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL