INTERDIT DE TIRER DES PHOTOS SANS AUTORISATION DU PROPRIETAIRE DU SITE
Classificateur agréé par la FCF N° 913
Copyright © 2011- 2017 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL

MAUVAIS RESULTATS EN CONCOURS

Les pigeons présentent des signes de maladie, même minimes, se reporter au clefs de diagnostic en fonction des signes observés.

 

Lors de pertes anormalement élevées en concours, il faut connaître l'état des pertes dans les autres colonies ayant participé au même concours. Si plusieurs colonies subissent les mêmes pertes :

- Transport effectué dans de mauvaises conditions (aération, arrêts intempestifs du camion par canicule avec bâches fermées ou camion mal positionné par rapport aux filets d'air, abreuvement, alimentation,...)
- Lâcher inopportun
- Anomalies météorologiques sur la ligne de vol
- Effarouchement par des rapaces,....

 

Lors de pertes anormalement élevées uniquement (ou presque) dans sa propre colonie et sur plusieurs concours :

- Mauvais état de santé (voir clefs de diagnostic en fonction des signes observés)
- Carence en électrolytes
- Effarouchement par des rapaces en fin de parcours
- Entraînements mal conduits (manque de progressivité dans les lâchers d'entraînements)

 

Lors de pertes élevées sur un seul concours, uniquement (ou presque) dans sa colonie  :

- Rapaces
- Carence en électrolytes
- Trichomonose
- Maladie en incubation (variole en particulier)

 

Si les rentrées sont tardives : Est-ce  habituel dans la colonie ?

Rentrées habituellement tardives depuis plusieurs années consécutives :

- Colombier inadapté (se méfier tout particulièrement des colombiers récents, qui n'ont jamais "fait leurs preuves"
- Souche de pigeons inadaptée au type de concours visé (fond, vitesse,...)
- Alimentation mal conduite (pigeons trop lourds ou trop légers par rapport à la souche et au "poids de forme" de la souche") 
- Complémentation vitaminique insuffisante
- Entraînements mal conduits
- Parasitisme intestinal mal maîtrisé
- Salmonellose chronique

 

Rentrés anormalement tardives par rapport aux résultats antérieurs ou habituels :

Les pigeons font de mauvaises volées autour du colombier
Volées courtes, repos bec entr'ouvert et ailes écartées :

- Coryza, on entend également quelques éternuements le soir.
- Adaptation à la chaleur. Les volées du matin sont plus longues que celles de fin d'après midi. Cette adaptation peut prendre quelques jours, puis tout rentre dans l'ordre. En présence de coryza, cette adaptation prend beaucoup plus de temps.
- Pigeons trop gros. Il faut estimer le " poids de forme " des pigeons de la colonie.

 

Les pigeons refusent de voler et restent sur le toit ou au sol pour picorer :

- Carence en électrolytes, les fientes sont liquides avec des pigeons semblant en forme, gaspillage de graines.
- Parasitisme intestinal : vers, coccidiose.

 

Les résultats sur courtes distances sont corrects mais, dégradation des résultats dès qu'elles s'allongent
Pigeons très éprouvés par des concours de moyenne distance:

- Parasitisme intestrinal

 

Aucun signe n'apparaît au colombier.

De nombreuses pistes sont alors possible. Mais, les plus fréquentes sont :

- Carence en électrolytes: donner Ornilyte
- Parasitisme intestinal (vers ronds, coccidiose: prévoir un contrôle des fientes)
- Trichomonose: traiter la trichomonose
- Salmonellose chronique
- Coryza (mais, des signes sont alors observables au colombier)
- Alimentation, entraînements déficients
- Facteurs météorologiques
- Transport sur de longues distances dans de mauvaises conditions (alimentation, abreuvement, aération en particulier lors des arrêts, lâchers retardés,....)

 

 

 

13 votes. Moyenne 3.08 sur 5.

Classificateur agréé par la FCF N° 913

Copyright © 2011- 2017 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés

Email: redactie@racingpigeonsring.com
 
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL