INTERDIT DE TIRER DES PHOTOS SANS AUTORISATION DU PROPRIETAIRE DU SITE
Classificateur agréé par la FCF N° 913
Copyright © 2011- 2017 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL

Le cerveau d’un pigeon

Le cerveau d’un pigeon est relativement grand par rapport au crâne et au poids corporel. Contrairement au crocodile, par exemple, qui est restée la même machine parfaite pendant environ 200millions d’années, les oiseaux ont évolués. En dehors de pouvoir voler, ils ont développé une excellente vision et une orientation phénoménale. Le domaine de l’optique dans le cerveau est relativement grand et il y a un nerf distinct qui va du becau cerveau pour les signaux géomagnétiques. La recherche montre qu’ils ont une bonne capacité d’apprentissage pour des opérations relativement complexes. Ils sont même capables de répondre à des stimuli avec une certaine abstraction. La mémoire est excellente,les pigeons peuvent mémoriser des centaines d’images différentes sur des périodes d’années. Tout cela c’est exprimé dans la capacité unique à apprendre les routes à travers de longues distances, qui est plus flexible chez eux que chez les oiseaux qui volent un route de migration fixe. En outre, les pigeons sont parmi la rares animaux qui se reconnaissent dans le miroir (avec les singes, les dauphins, les éléphants et les hommes). La vie sociale,une force motrice de l’évolution de l’intelligence, y est présente: la reconnaissance de différents oiseaux et de leurs jeunes, les soins, le jeu, les relations, etc. Chez le jeune, beaucoup de cellules nerveuses du cerveau sont présents dès le plus jeune âge, mais de nombreux liens et les réseaux entre eux sont encore à construire et ça continue comme le pigeon apprend des routes, se souvient des images et se développe dans la vie sociale. La composition de l’alimentation influence le développement des cellules nerveuses, les connexions et la transmission du signal. Ces communications sont à la fois électriques, chimiques et hormonales.Les bonnes sortes d’acides gras sont importantes ici. Environ60% du cerveau se compose de matières grasses et la plupart sont des acides gras DHA, par exemple nécessaires à l’apprentissage et la mémoire. L’EPA améliore les fonctions cérébrales et protège contre les troubles vasculaires. Mais aussi des vitamines (surtout du complexeB, C et E), minéraux, antioxydants, acides aminés, etc. sont des matériaux essentiels pour le développement et l’entretien du cerveau des pigeons.

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Classificateur agréé par la FCF N° 913

Copyright © 2011- 2017 www.racingpigeonsring.com - Tous droits réservés

Email: redactie@racingpigeonsring.com
 
Ma Passion : Les Pigeons Voyageur et un passionné de la Race CASAERT M&G et CASAERT-SENECHAL